Méthodologie

Chez GSI, nous appliquons une méthodologie globale de réponse à la loi de Murphy-Turing, laquelle stipule que plus les systèmes deviennent complexes et intelligents, plus les problèmes qui en découlent sont monstrueux.

Plus particulièrement, nous mettons en œuvre des choix techniques simples, cohérents et efficients, visant à anticiper les effets annexes de la Loi stipulant depuis son premier énoncé en 1949 par Edward A. Murphy que si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal.

La conception technique de l’ensemble des systèmes administrés par GSI Network est architecturée selon la loi de Darwin qui stipule qu’un système complexe qui fonctionne est toujours dérivé d’un système simple qui fonctionne.

De façon corollaire, afin de contourner le principe de transcendance de Von Neumann stipulant que l’erreur est humaine, mais qu’un véritable désastre ne peut être qu’informatique, la plus grande partie possible des processus non humains engagés est automatisée selon la méthodologie de réponse énoncée à l’ouverture de ce résumé.